Résidence


Jasser Haj Youssef (Tunisie)

viole d'amour

L'artiste tunisien Jasser Haj Youssef est en résidence aux Dominicains pendant l'année 2017-2018. Il investira l'ancien couvent pour travailler sur deux nouvelles créations Resonance, un voyage introspectif mêlant son instrument de prédilection, la viole d'amour, à une création numérique maison et Loin de Damas, un concert sous casque qui soulève la question de l'exil pour les réfugiés syriens au travers de la poésie d'Omar Youssef Souleimane.
Des rencontres avec les différents publics jalonneront sa résidence et les estivants ont eu la chance de pouvoir l'entendre dans différentes acoustiques les dimanches de l'été dans le cadre de l'exposition Plonk & Replonk (di 2, 9, 16, 23 et 30 juillet - 13 août à 17h). Sa résidence se poursuit en novembre pour le projet Resonance du 10/11/17 et en janvier pour le projet Loin de Damas des 24 et 25 janvier 2018.

Soliste, compositeur, musicologue et pédagogue, Jasser Haj Youssef est l’un des musiciens les plus étonnants de sa génération. Sa parfaite maîtrise du répertoire classique et traditionnel ainsi que ses connaissances en musicologie font de lui l’un des plus brillants représentants de la nouvelle génération de musiciens arabes. La sensualité de ses mélodies, son sens du groove et sa profonde culture musicale lui ont permis de jouer avec les plus grands artistes de son pays natal, la Tunisie, mais aussi de collaborer avec des figures internationales : Barbara Hendricks, Didier Lockwood, Sœur Marie Keyrouz, L. Subramaniam, Youssou N’Dour… S’il reste essentiellement violoniste, notamment avec son quartet mixant musique arabe et jazz, c’est de plus en plus vers la viole d’amour qu’il souhaite aller. Il est le premier à avoir redécouvert cet instrument hors du commun qu’il maîtrise à merveille et qu’il met au service d’une superbe musique aux multiples facettes : classique, orientale, jazzy, caribéenne, indienne… d’une surprenante modernité et d’un éclectisme salutaire. Le monde de la musique l’invite largement et on le retrouve tour à tour dirigeant l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée ou les Musiciens du Louvre, avec son quartet de jazz ou en solo sur les scènes les plus prestigieuses. Ses œuvres sont étudiées en France, notamment au programme du baccalauréat, mais également à l’étranger. Ses compositions sont jouées en 2016 à la Philharmonie de Paris.

Résidence présentée dans le cadre du programme "Odyssée"

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, l’Association des Centres Culturels de Rencontre (ACCR) coordonne le programme de résidence « Odyssée ». Ce programme s’adresse à des artistes, chercheurs, professionnels de la culture étrangers, qui ne résident pas en France et qui souhaitent développer des projets au sein des Centres culturels de rencontre français. Depuis 2003, plus de 400 artistes et professionnels de la culture représentant 50 nationalités différentes ont bénéficié de ce programme, dans des domaines aussi variés que la musique, l'architecture, l'artisanat, les arts plastiques, l'écriture théâtrale ou encore le cinéma d'animation, la photographie, le journalisme…